31 octobre 2012 ~ 0 Commentaire

jours sans parler

John fut le dernier coup; elle est restée trois jours sans parler. Mardi dernier, elle était un peu mieux, elle semblait vouloir dire quelque chose et faisait des signes continuels à ma femme; mais ce n’est qu’hier matin que Bessie l’a entendue balbutier votre nom, car elle a enfin pu prononcer ces mots: Amenez Jane, allez chercher Jane Eyre, je veux lui parler. Bessie n’est pas sûre qu’elle ait sa raison et qu’elle désire sérieusement vous voir; mais elle a raconté ce qui s’était passé à Mlle Reed et à Mlle Georgiana, et leur a conseillé de vous envoyer chercher. Les jeunes filles ont d’abord refusé; mais, comme leur mère devenait de plus en plus agitée, et qu’elle continuait à dire: Jane, Jane , elles ont enfin consenti. longchamp pliage
J’ai quitté Gateshead hier, et si vous pouviez être prête, mademoiselle, je voudrais vous emmener demain matin de bonne heure. Oui, Robert, je serai prête; il me semble que je dois y aller. Je le crois aussi, mademoiselle; Bessie m’a dit qu’elle était sûre que vous ne refuseriez pas. Mais je pense qu’avant de partir il vous faut demander la permission. sac longchamp Oui, et je vais le faire tout de suite. Après l’avoir mené à la salle des domestiques et l’avoir recommandé à John et à sa femme, j’allai à la recherche de M. Rochester. Il n’était ni dans les chambres d’en bas, ni dans la cour, ni dans l’écurie, ni dans les champs; je demandai à Mme Fairfax si elle ne l’avait pas vu, elle me répondit qu’il jouait au billard avec Mlle Ingram. sac longchamp
Je me dirigeai vers la salle de billard, où j’entendis le bruit des billes et le son des voix. M. Rochester, Mlle Ingram, les deux demoiselles Eshton et leurs admirateurs étaient occupés à jouer; il me fallut un peu de courage pour les déranger, mais je ne pouvais plus retarder ma demande; aussi, m’approchai−je de mon maître, qui était à côté du Mlle Ingram. Elle se retourna et me regarda dédaigneusement; ses yeux semblaient demander ce que pouvait vouloir cette vile créature, et lorsque je murmurai tout bas: Monsieur Rochester! elle fit un mouvement comme pour m’ordonner de me retirer.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Agricultureintensivemonocul... |
Pattonwatches |
Le blog bio |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Wwwecolodestjoorg
| Météo Viv - photographie de...
| Le blog du Café-causerie de...